Les émotions ne s’expliquent pas.

Chioma Mercy J’ai la même chanson que toi à propos de la Colombie. Un jour, avec ma cousine et mes 2 tantes, je suis allé écouter un orchestre national à Bogota, la capitale de la Colombie et à la fin l’orchestre s’est mis à jouer l’hymne de la Colombie.

Autant te dire que pour le fils d’un colombien qui n’a que très peu vécu en Colombie, que d’écouter cette hymne m’a beaucoup ému.

Par ailleurs, ma grand-mère Colombienne aura 100 ans dans 2 jours!

Jette un oeil Mercy:

Ecoute toi, Manu.

Intéressant, Emmanuel. Peux-tu me donner du contexte, peut-être un exemple pour illustrer ton propos?


C’est un véritable enfer d’essayer de contrôler les pensées des autres et c’est tellement plus simple de repartir de soi à la place.


Je te copie une vidéo par The Holistic Psychologist qui m’a été conseillée par Diane ci-dessous.

Nos croyances sont parfois tellement ancrées en nous qu’on ne se rend pas compte qu’elles sont là. Aussi, j’aime beaucoup faire une méditation qui consiste à aller guérir l’enfant en soi; un méditation proposée par Aaron Doughty (lien aussi ci-dessous).

Pour s’habituer à de nouvelles pensées, à de nouvelles émotions et à de nouveaux comportements… cela demande aussi d’ancrer tout cela dans de nouvelles habitudes.
Je vois dans ton travail de l’excellent travail et ce qui m’a intéressé le plus est le moment où tu t’es montré toi. Les mots que tu utilises lorsque tu fais du Emmanuel Omachoko sont encore plus impactant. A+ néanmoins, just for showing up and → A+ to me too for the same!


Aujourd’hui, le moment le plus fort de ma journée a été dans une méditation. Je me suis revu le bébé aux yeux noirs, une énergie qui avale les émotions des autres. Je suis allé me dire: écoute toi, Rapha.

Ta mission si tu l’acceptes, est de créer ton scripte réflectif. Hint: écoute toi Manu.
Surtout garde ta flamme intacte,

Rapha

:fire: